– Promouvoir la Bientraitance

Public

Toutes personnes travaillant auprès de personnes en situation de fragilité

Pré-requis

Aucun

Durée

2 jours

Le respect des droits et la liberté de la personne et la prévention sous toutes ses formes de violence reste un enjeu majeur dans nos prises en charge. La bientraitance est une démarche guidant les actions individuelles et les relations collectives. Les facteurs qui peuvent être source de maltraitance sont multiples (manque d’effectif, stress, manque de technicité de soin…). Les professionnels qui prennent en charge des personnes vulnérabilisées par l'âge, la maladie ou le handicap sont tenus de prévenir, dépister et agir face à des situations de maltraitance.

 

Objectifs :

Permettre aux auxiliaires de mener une réelle réflexion, de veiller à la qualité de la relation en prenant conscience que c’est aussi une démarche propre à chacun d’identifier les sources de maltraitance et de mettre en place des actions appropriées.

Appréhender et identifier les risques de maltraitance
Repérer ses difficultés professionnelles au niveau individuel
Réfléchir aux mécanismes de défense mis en place dans la rencontre avec autrui
Savoir utiliser les outils de prévention de la maltraitance
Être capable de passer de l'acceptation au signalement
Développer ses compétences relationnelles face à autrui
Identifier les actes bientraitants au cours d'une journée d'accompagnement
Mener une réflexion sur ses pratiques professionnelles
Etablir une charte de Bientraitance

Contenu :

Comprendre la maltraitance et les comportements qui peuvent être définis comme maltraitants

Maltraitance active et maltraitance passive, consciente et inconsciente.
Les différentes formes de maltraitances : physiques, psychologiques, sexuelles, institutionnelles, financières...
Les comportements maltraitants : relation d'emprise, de pouvoir, le maternage, l'infantilisation...
Les processus de violence et d'agressivité, les éléments déclencheurs.
État de dépendance et situations de maltraitance

Cerner la notion de Bientraitance et mesurer la place de la Bientraitance dans les actes de la vie quotidienne

Son origine
Définition
Orientation de l’ANESM
La communication et la relation d’aide (approche centrée sur la personne)
Les techniques de communication

Promouvoir la "Bientraitance", prévenir la "maltraitance"
Pratiques Bientraitantes
De l'énonciation des règles de vie à la gestion des écarts.
Méthodes et outils pour atteindre l'objectif de Bientraitance à domicile
Conception d'un dispositif de prévention.
Traitement des incidents

Harmoniser les pratiques
Mettre l’accent sur le travail en équipe, le rôle de chaque professionnel
Penser la Bientraitance
Mettre en place la Bientraitance
S'appuyer sur la relation quotidienne d'accompagnement pour dynamiser le projet de soins.
Repérer les situations difficiles et les travailler ensemble.

Redonner du sens au travail
Elaboration d’une « charte » de la bientraitance.

Méthodes pédagogiques:

Les actions de formation relatives à l’optimisation des compétences agissent sur plusieurs vecteurs d’amélioration :

L’acquisition et/ou l’optimisation de techniques : les Savoirs et Savoir-Faire
La prise de conscience de l’importance des aspects comportementaux, réactifs, et relationnels : le Savoir-Etre.
L’évolution durable d’un comportement, qu’il soit à modifier ou à acquérir, repose sur les changements des représentations, les prises de conscience et l’acquisition de réflexes.
Notre approche andragogique est donc basée sur une implication et une participation maximale des personnes en formation.
Notre Méthode dite : Active et participative se décline ainsi
Apports conceptuels : apports théoriques sous forme d’exposés du formateur

Des échanges interactifs entre les participants qui ne se sentent plus seuls face aux situations, difficultés qu’ils rencontrent, qui échangent sur leurs bonnes pratiques…

Travaux individuels et en groupe :

Entraînement à la mise en œuvre de la théorie au travers de mises en situation et de cas pratiques
Études de cas
Simulations de la réalité professionnelle dans des contextes différents

 

Modalités d'évaluation :

Evaluation des acquis : Pré-test et post test. Le formateur évalue l’atteinte des objectifs au fur et à mesure de la formation.
Evaluation de la satisfaction : Evaluation « à chaud » en fin de formation (QCM), évaluation « à froid » 3 mois après la fin de formation.

 

Validation de la formation :

Une attestation de fin de formation sera remise à chaque participant

Intervenant :

Géronto-psychologue

 

Un Programme de formation détaillé pourra vous être envoyé sur demande.
N'hésitez pas à nous en faire la demande ici : https://www.anaisformation.com/contact-3