Privilégier l'approche relationnelle dans le soin (philosophie Humanitude)

Soigner. Donner des soins, c’est aussi une politique. Cela peut être fait avec une rigueur dont la douceur est l’enveloppe essentielle. Une attention exquise à la vie que l’on veille et surveille. Une précision constante. Une sorte d’élégance dans les actes, une présence et une légèreté, une prévision et une sorte de perception très éveillée qui observe les moindres signes. C’est une sorte d’œuvre, de poème (et qui n’a jamais été écrit), que la sollicitude intelligente compose. Paul Valéry, Politique organo-psychique, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de La Pléiade », 1957

Public concerné :

Toute personne travaillant auprès de la personne âgée

 

Objectifs de la formation :

  • Optimiser les techniques relationnelles favorisant la confiance, le respect, la dignité de la personne lors d'un soin. ( philosophie Humanitude)
  • Acquérir des connaissances récentes sur le vieillissement physiopathologique et sur ses conséquences physiques, psychiques et sociales
  • Développer une approche individualisée dans la relation de soin
  • S'intégrer dans une réflexion pluridisciplinaire  centrée sur la  vie de la personne, ses habitudes, ses plaisirs, sa dignité.

 

Contenu : 

  1. Mieux comprendre le contexte pour mieux « prendre soin »

Quelques définitions

Qu’est ce qu’un Homme ?  (Être de besoins, Être unique…) . Notion d’identité, d’appartenance, de reconnaissance et d’acceptation des différences, de l’unicité…

Qu’est ce qu’une relation ? (Implique au moins deux personnes – Mettre en commun – Echange – Partage - Créer un lien, relier… Attachement) – Plusieurs exemples donnés sur les conséquences de l’absence  de liens.
Exemples dans l'histoire de rupture du lien d'espèce :
Le syndrôme de Spitz -  Victor de l'aveyron, … Boris Cyrulnik : « les liens d'attachement ».

Tout être humain a besoin d’être regardé pour être maintenu dans l’espèce.

Qu’est ce qu’un soin ? Un soignant ? Que signifie « soigner »
Savoir se situer dans la juste dimension de soin.

 

  1. Acquérir des connaissances  sur le vieillissement physiopathologique et sur ses conséquences physiques, psychiques et sociales- La dépendance, la perte d’autonomie
    Transformation des processus sensoriels, ralentissement du traitement de l'information, perte de la capacité de renouvellement, modification du comportement, image de soi, rôles sociaux, changements physiques externes, baisse des fonctions physiques, baisse des fonction loco motrices, diminution de la force physique, changements internes…
  • Aprofondir ses connaissances Les besoins de la Personne âgée : Besoins fondamentaux ; Pyramide de Maslow

  • Reconnaitre la place des émotions: définitions « émotions », «  humeur », « état d’âme », place de l'émotion dans le soin

  • Techniques relationnelles pour satisfaire le besoin d’appartenance :

I. Le regard

Regarder l’homme encore et encore pour tenter de le voir au-delà de la maladie

Exercices ; mises en situation

II. Le langage

La communication, la manière de parler à des personnes communicantes, mais également à des personnes non communicantes.

Techniques d’ auto feed back

Techniques d’auto alimentation verbale afin d’exprimer le soin, de l’annoncer, de « demander la permission », de respecter la personne, d’éviter la surprise, d’établir un partenariat.

La parole est un temps d’échange réciproque, positif, qui peut procurer du plaisir, qui rassure, réconforte, qui permet l’ auto description du soin, même avec la personne «  non communicante »

Notions d’intimité, de distances, de proxémie

Notion de Valorisation, d’estime de soi. La personne qui bénéficie d’un soin à domicile a une perte de capacités physique, cognitive, sociale. La Valorisation est une technique de Narcissisation de la personne. Cela permet un retour positif, dynamique. La valorisation se fait par la parole mais également par le regard, le sourire, le geste…

Cas pratiques travaillés en sous groupes autour des notions de climat de confiance, donner du sens à l’acte, optimiser le confort, moment de plaisir partagé, stimuler selon les capacités et les désirs, faire participer, valorisation…

III. Le Toucher 

Doit être professionnel, c’est-à-dire progressif, attentionné, délicat, bienveillant.
La formatrice fera un rappel théorique d’anatomie et de physiologie humaine
Toutes les techniques seront développées sous forme d’exercices en sous groupes.

IV. La verticalité :

L’homme est digne quand il a la capacité de se maintenir debout. Le soignant fera tout pour maintenir cette dignité.
La formatrice détaillera tous les avantages à rester debout sur le plan physique, psychique et cognitif (dans la mesure des capacités de la personne)

Ces 4 piliers développés dans le concept « d’Humanitude » optimisent la confiance et la dignité de la personne accompagnée, permettent de développer une relation « d'égal à égal ». Pour cela le soin quotidien fondamental utilisé est  la Toilette.

  1. Le prendre soin lors de la toilette :

Définition, objectifs, types de toilette, comment débuter une toilette, comment respecter intimité et pudeur, hygiène, confort, soin et  manutention en fonction des capacités restantes de la personne âgée, choix des techniques afin d’optimiser toujours les 4 piliers

Adaptation du soin en fonction de l’histoire de vie de la personne, son cadre de vie, ses habitudes, son rythme, ses sources de plaisir ou de déplaisir…

Réflexions et cas pratiques mettant en scène les notions de :

Le toucher soignant
La distance intime
L’éthique
L’intelligence émotionnelle
La maîtrise de soi
La conscience de soi
La motivation
L’empathie
La confiance
L’intention
Les fibres du plaisir

L'aide soignant qui sait alimenter une relation quelque soit les capacités du « malade », qui structure le soin selon des objectifs riches de sens, vit lors du soin un partage et un échange respectueux, enrichissant, valorisant.

Ainsi il est acteur de la qualité de son vécu lors des soins, se préservant de l'épuisement physique et moral.

L’aide soignant fait du bien à la personne, donc il se fait du bien, il évite ainsi le stress, l’épuisement… Le toucher ne doit pas être douloureux (notion de douleurs induites, de souffrance morale)

La connaissance de l’histoire de vie de la personne, de ses sources de plaisir, de ses capacités antérieures, ses liens familiaux, amicaux, sa profession… afin d’alimenter le langage, la valorisation…

Etudes de cas autour de certaines situations (agressivité, repli sur soi, refus de soin…)

L'importance du travail en équipe pluridisciplinaire

Synthèse de la formation

 

Dispositions Pédagogiques :

La pédagogie utilisée se veut avant tout participative, interactive et pratique. Les apports théoriques alterneront avec les exercices pratiques

Paper board et ateliers de travail avec documents de travail spécifiques et apport des participants

Vidéos, projection de films.

Un support pédagogique sera remis au stagiaire

 

Modalités de suivi et appréciation des résultats :

Exercices pratiques en cours de formation, rapport pédagogique du formateur, évaluation pratique en fin de formation, questionnaire d'évaluation