Relation d'aide : optimiser la relation soignant soigné

Public concerné:

Personnel soignant, éducatif et/ou accompagnant des personnes âgées vivant en Institution ou à leur domicile.

Objectifs :

- Optimiser la relation d'aide par une meilleure connaissance des comportements, besoins et attentes de la personne âgée.
- Perfectionner et/ou acquérir des techniques de communication verbale ou non verbale facilitant la mise en place d'une écoute active adaptée aux capacités de chaque personne.
 -Développer son empathie- Aller à la rencontre de l'Autre dans son modèle du monde : 

Se confronter à ses propres ressources et à ses propres limites et développer ses facultés de présence à soi, à l'autre : se connaître, s'accepter, devenir soi de plus en plus conscient.

Contenu

LA RELATION D'AIDE

La relation d'aide : définition,  objectifs, et spécificités


LES ATTITUDES ET TECHNIQUES DE LA RELATION D'AIDE

- La communication verbale et non-verbale
- Les attitudes et techniques facilitantes de l'aidant dans la relation d'aide (C. Rogers)

Les attitudes facilitantes de l'aidant :
- l'empathie, - l'acceptation positive inconditionnelle, - la congruence ou authenticité, - la chaleur

Les techniques dans la relation d'aide :
- l'accueil et la disponibilité, - la reformulation, - la non directivité, - l'investigation, l'approfondissement, - les silences, - les techniques verbales de réassurance : l'encouragement à…, la valorisation de l'expression des émotions, le soutien à élaborer…, - l'utilisation d'un langage commun, - les attitudes physiques rassurantes : le toucher relationnel

LES CAPACITES DE REFLEXION NECESSAIRES AU SOIGNANT

- Se questionner sur son rôle en tant que soignant :
- Deuil de " l'idéal de la relation d'aide " (l'attente de reconnaissance/le sentiment de " toute puissance professionnelle ")
- Prendre conscience de son rôle autre que purement technique, de ce qui fait sens pour soi et de ce qui motive ses actions
- Se questionner sur soi et ses émotions pour une meilleure connaissance et compréhension de soi :
- S'interroger sur son propre seuil de tolérance/observation et maitrise de soi, de sa peur/confiance en soi, affirmation de soi
- Identifier ses émotions et son mode de fonctionnement (se confronter à ses propres ressources et à ses propres limites)

Méthodes et moyens pédagogiques

Exposés théoriques

Travail autour d'études de cas et à partir de situations présentées par les participants
Exercices pratiques individuels ou en sous-groupe
Discussions en groupe
Jeux de rôle
Analyse des pratiques

Formateurs :

Psychologue spécialisee en gérontologie
Coordonnateur : Dr Véronique Margarot

Durée :

2 Journées