prendre conscience des effets du vieillissement (Simulateur de vieillesse)

      

 Objectifs :

- Au travers d’exercices simulant des atteintes psychomotrices et sensorielles, expérimenter physiquement et ressentir les conséquences sociales , relationnelles, émotionnelles du vieillissement des organes moteurs et sensoriels et de certaines fonctions cognitives.
- Acquérir des techniques spécifiques à la relation d’aide chez ces personnes vieillissantes

Contenu :

J1 Matin : Théorie / fonctions sensorielles

Le cerveau : quels types d’informations lui arrivent ? Comment les traite-t-il ?
La fonction mémoire dans l’expérience sensorielle.
Fonctions spécifique de la vision.
Fonction spécifique de l’audition.
Fonction spécifique du goût.
Fonction spécifique du langage.

J1 Après-midi : Pratiques / atteinte des fonctions sensorielles

Exercices pour appréhender le monde avec altération de la vision, de l’audition : exercices rotatifs chaque stagiaire sera mise en situation de handicap.

- Déplacement sans vue ; suivre une conversation avec un rétrécissement du champ visuel : expérience alimentaire avec des lunettes verres de couleur, et de couleurs différentes …
- Percevoir les conséquences de la perte de l’audition : casque audio : boules quies : répondre à des consignes simples, participer à une conversation
- Percevoir les conséquences de l’absence de goût et d’odorat sur la motivation à manger : expérience : manger un aliment sans saveur, sans consistance, sans couleur appétissante…

Jeu de rôle simulation soignant/soigné avec altération du langage
- parler avec une grosse bille dans la bouche, sans pouvoir desserrer les mâchoires.

J2 Matin : Théorie / fonctions motrices et sensitives

Le Système nerveux central : rôle dans l’acheminement des informations et organisation de la réponse motrice.
La proprioceptivité, l’extéroceptivité, le schéma corporel, l’occupation de l’espace. La notion de repère temporo spatial, de sécurité, de confort.

J2 L’après-midi : Pratique

Exercice de perceptions corporelles :

- Être déplacé, brutalement arrêté, mis en sens inverse dans un fauteuil roulant, sans être informé.
- Être mis à l’égard, dans un fauteuil roulant, dans une position assise douloureuse, se sentir délaissé, appeler sans réponse.
- Marcher sur des sols de différentes consistances : tapis mous, tapis collants
- Marcher avec des chaussures mises à l’envers, des chaussures trop grandes, avec bascule du bassin (talonnette), avec des poids aux chevilles,
- Ne pas pouvoir tourner la tête : minerve.
- Perte de la motricité fine : manger, boire avec des gants de ski, avec des bras raides.
- S’habiller, se déshabiller, se chausser, se coucher avec articulation du coude, du poignet, de l’épaule bloquées (atèles) : se laver, se coiffer, écrire avec troubles motricité fine.
- Être habillé, déshabillé, lavé, coiffé, couché… sans paroles, sans intention, rapidement…
- Simulations tremblements, spasmes musculaires.
- Être alimenté par un soignant debout, donnant à manger à deux personnes à la fois, à la petite cuillère sans respecter le rythme, sans échanges chaleureux, sans regard…
- Mise de protection et port de protection durant la séance. Ne pas pouvoir aller aux toilettes seule… Absence de pudeur respectée

J3 Matin : théorie

La communication adaptée à la personne âgée : position, regard, ton, rythme, écoute, empathie, douceur…, patience, temps accordé…harmonie verbale et non verbale

J3 Après midi : Pratique

Jeux de rôle de communication, mots et expressions à ne pas employer, position, ton de voix, rythme, ordre, infantilisation, réprimandes… absence d’écoute, ne laisse pas le temps de s’exprimer…ne reviens pas…

Au cours de la vie quotidienne (lever, toilette, repas, coucher, transfert…)

Bilan individuel

Méthodes pédagogiques :

Cours magistraux, Vidéos, Ateliers, mises en situations.

Notre démarche pédagogique:

Un questionnaire préalable à la formation adressé à chaque stagiaire pour identifier les attentes de chacun et adapter l'intervention.
Des méthodes d’APP préconisées par l’HAS.
Un référentiel d’analyse basé sur les indicateurs nationaux de bonnes pratiques.
Une documentation pédagogique remise à chaque participant.
Une approche pédagogique concrète et pragmatique s'appuyant sur des méthodes de pédagogie active : alternance d'exposés théoriques courts, d'études de cas, d'analyse de pratiques...
L’élaboration d’un plan d’actions d’amélioration avec indicateurs et modalités de suivi.
Une évaluation de la satisfaction et des connaissances.
La remise d’une attestation DPC.

Formatrice :

IDE auteur, active en recherche infirmière.
Coordinateur: Dr Véronique Margarot

Durée : 3 jours