initiation à l’hypnose médicale ericksonienne

Public concerné:

Pour les IDE
L’hypnose à portée des IDE (initiation, accompagnement et soin) première approche pour devenir un(e) hypnopraticien(ne)

Objectifs de la formation :

A. Acquisition et perfectionnement de connaissances - Jour 1:

I. Historique, définitions, et concepts
Bref historique : HYPNOS, hypnose antique, tribale, de Freud et son époque à Milton ERICKSON et la sienne vers la nouvelle hypnose. Carl Rogers.
Place du réel, de l’imaginaire (faculté de chacun, symbolique du jeu, stimulation)
Le conscient, l’inconscient et l’hypnose

Elle est EMC (état modifié de conscience)
Thérapie brève
Outil de changement de sensorialité

II. Conditions de mise en place
a. L’attitude du soignant
Alliance thérapeutique, relation de confiance, relation d’aide IDE et le prendre soin (accompagnement personnalisé)
Pas de standard mais notions de respect, d’empathie, de congruence, de bienveillance et de pédagogie.
L’IDE peut s’en servir (décret de compétence)

b. Le choix des applications
Avant et pendant l’accouchement (anxiété, stress etc.)
Douleur liée au soin (avant pendant et après)
Douleur aiguë et douleur chronique
Douleur psychologique
Dans l’urgence durant acte chirurgical, accident etc.
Dermato (psoriasis, herpès…)
Stress, anxiété, phobie, dépendance, addiction et dépression
Trouble sexuel
Gastro-entérologie
Soins palliatifs

c. Le choix du moment, de la personne
Quand proposer l’hypnose, à quel moment, à qui, pourquoi, combien de temps, quelle profondeur ?

III. Construction d’une séance en 5 étapes, schéma et vocabulaire :

Fixation,
Induction
Dissociation
Perceptude
Retour

IV. Enjeu principal des séances

Modifier, adoucir, changer la perception négative d’un problème quel qu’il soit dans le champ d’application possible

B. Analyse des pratiques - Jour 2:

En pratique : travail sur l’écoute, alliance thérapeutique etc.

Sur l’installation et l’induction (comment ? Que dire ?) les différentes inductions possibles au nombre de 5.
Reconnaître le VAKOG pour un diagnostic sensoriel du patient avec découverte du canal sensoriel des stagiaires (schéma, explication et travaux pratiques)
Importance du vocabulaire de la suggestion directe, indirecte mais aussi paradoxe choix illusoire etc. Le tout simplifié.
Métaphore et créativité (exemples)

Jeux de rôles, exercices de séances simplifiée : exemple d’approche d’un soin douloureux.

C. Mise en place et suivi d'actions correctrices

Bibliographie indispensable pour poursuivre cette initiation qui est un outil facile et qui donne de bons résultats même pour des débutants

Notre démarche pédagogique:

Un questionnaire préalable à la formation adressé à chaque stagiaire pour identifier les attentes de chacun et adapter l'intervention.
Des méthodes d’APP préconisées par l’HAS.
Un référentiel d’analyse basé sur les indicateurs nationaux de bonnes pratiques.
Une documentation pédagogique remise à chaque participant.
Une approche pédagogique concrète et pragmatique s'appuyant sur des méthodes de pédagogie active : alternance d'exposés théoriques courts, d'études de cas, d'analyse de pratiques...
L’élaboration d’un plan d’actions d’amélioration avec indicateurs et modalités de suivi.
Une évaluation de la satisfaction et des connaissances.

Formatrice :

IDE avec DIU soins palliatifs et douleurs, Art thérapeute, formatrice en Hypnose

Durée:

2 jours