Autisme et prise en charge à domicile

Contexte et finalité de la formation

Jusqu’à la fin du siècle dernier, le grand public ne connaissait pas réellement la portée de ce que l’on nomme aujourd’hui les troubles du spectre autistique, en termes de prévalence et de manifestations du handicap.

Depuis, entre autres, la loi de 2005 sur le handicap et la volonté d’ouvrir et d’adapter la cité aux personnes en situation de handicap, les critères de diagnostic ont évolué.

On estime ainsi qu’à ce jour, en France, 650 000 personnes présentent un TSA et que sur ces dernières années on connait une explosion de la prévalence.

L’augmentation du nombre de personnes souffrant de TSA s’explique-t-elle par des facteurs biologiques et environnementaux ou par la reconnaissance du trouble ?

Quoi qu’il en soit, l’enjeux pour notre société est conséquent, il s’agit plus spécifiquement de permettre l’intégration scolaire « normale » des enfants présentant un TSA pour que les adultes de demain puissent accéder à une autonomie et intègrent pleinement la vie professionnelle. Cela signifie obligatoirement que les institutions et les autorités déploient des actions de formations pour permettre aux intervenants, professionnels, accompagnateurs ainsi qu’à la majorité des personnes, de comprendre les manifestations des troubles pour pouvoir s’adapter.

L’objectif de cette formation est de permettre aux IDE libéraux de connaitre, comprendre les TSA et de disposer d’outils d’interaction pour appréhender autrement la relation.

 

Public concerné :

Infirmiers libéraux

 

Pré requis :

Aucun

 

Durée :

14 Heures

 

Objectifs pédagogiques :

  • Connaitre les troubles du spectre autistique
  • Appréhender le vécu d’une personne souffrant de TSA
  • Concevoir d’autres attentes et manières d’interagir dans la relation

 

Méthodes pédagogiques :

Les actions de formation qui correspondent à l’amélioration des compétences agissent à la fois sur l’acquisition et/ou l’optimisation des savoirs mais également sur la prise de conscience de l’importance des comportements, des réactions émotionnelles et de la communication.

Pour qu’un comportement se modifie ou s’acquiert et ce de façon durable, il est fondamental de travailler sur les représentations, les schémas de pensées et l’acquisition de posture.

C’est pourquoi la méthode pédagogique sera active et participative.

Au-delà des apports théoriques dispensés, un Brainstorming permettra initialement de rendre compte des représentations. Des mises en situations, études de cas, utilisation de techniques théâtrales, jeux de rôles permettront de découvrir, explorer et s’approprier les différents items du programme.

 

Programme séquencé

Programme

Contenu

Outils pédagogique

L’accompagnement de l’enfant, l’adolescent, l’adulte et de sa famille

  La loi 2005

  Institutionnalisation/domicile

  La PEC IDE

-          Intervention somatique

-          Intervention dans les actes de la vie quotidienne

-          L’accompagnement des parents

 

Brainstorming

 

 

Echanges/discussions

Etiologie et prévalence

 

  Multiplicité de causes et combinaison de différents facteurs :

-          L’approche génétique

-          L’approche neurobiologique

-          L’approche environnementale

  Les chiffres (augmentation de l’autisme et des TSA ou meilleur diagnostic ?)

 

 

Apport théorique

Les troubles du spectre autistique

  Critères diagnostic du DSM-5

  Les difficultés dans la communication et l’interaction sociales

  Un caractère restreint, répétitif et stéréotypé des comportements, des intérêts et des activités

  Les symptômes comportementaux

  Une pluralité de profils

-          Différents degrés

-          L’autisme d’Asperger

 

 

Apport théorique

 

Approche analogique et expérimentale

Un postulat du développement

  Avant le verbe

  L’accordage affectif ou la fonction miroir adulte de Winnicott

  Les gestes fossiles

 

 

Apport théorique

Le langage dans les TSA

  Le mutisme

  La souffrance liée au changement du sens des mots

  L’idiosyncrasie

 

 

Apport théorique

La peur du contact

  L’impossibilité de prendre en charge ses propres émotions

  L’hypersensibilité aux stimuli sensoriels

  Les stéréotypies comme actions hypnotiques

  La nécessité d’une relation médiatisée (la difficulté à décoder la communication non verbale)

  Les éléments contenants

 

 

Apport théorique

D’autres interactions pour la relation.

  Une relation médiatisée :

-          Le Makaton

-          Le pictogramme

  Créer un partage ancré dans le réel

  Partir de l’objet animé

  La répétition des sons

  Utiliser le rythme pour induire le mouvement

 

Approche expérimentale et utilisation de techniques théâtrales

 

Support de formation

Livret de formation remis à chaque participant

Attestation de formation remise à chaque participant

 

Dispositif d’évaluation et de validation

Évaluation diagnostic

Enquête de satisfaction remise à chaque participant

Evaluation sommative

Retour formateur

 

Formateur

Psychologue clinicienne et formatrice professionnelle d’adultes.