Relation soignant, soigné, famille: comment optimiser la relation

Objectifs :

Créer un lien de confiance avec les familles afin d’approfondir la relation soignant-soigné-famille
- Mieux comprendre les mécanismes interpersonnels mis en jeu dans la relation soignant/soigné/familles.
- Acquérir les connaissances de base sur la communication verbale et non verbale.
- Renforcer ses capacités et qualités d'écoute, d'empathie et de congruence dans la relation.
- Enrichir le répertoire d'interventions aidantes dans la relation soignant/soigné/familles
- Prendre conscience de ses propres attitudes et jugements et de leurs impacts dans la relation.
- Permettre à la famille de trouver sa place au sein de l’EHPAD et favoriser ainsi le maintien du lien familial et social
- Considérer la famille comme un partenaire, un allier dans la prise en charge
- Tenir compte de la souffrance de certaines familles pour ajuster la communication et favoriser un lien de confiance

Contenu, 

La communication:
- Les notions d'émetteur, de récepteur, code, canal, feedback
- Les types de messages : faits, opinions, ressentis
- La communication verbale et non verbale
- Les barrages dans la communication
- La place des émotions dans la communication et leurs expressions
- Les 5 émotions de base, leurs causes, rôles, manifestations et les sentiments
- Les émotions dans la communication
- Du bon usage des émotions dans les relations soignant/soigné/famille

La relation soignant-soigné
L'approche globale de la personne : dimension physique, émotionnelle, intellectuelle, existentielle et sociale (concept holistique de la personne)
Les besoins fondamentaux de la personne
Les attitudes facilitantes de l'aidant (d'après les travaux de C. Rogers ) :
Le respect, le soutien, l'empathie, l'écoute active et passive, le non jugement.
Les techniques dans la relation soignant/soigné : La reformulation simple, le silence.

La relation Soignant/ Famille en EHPAD
Notions sur l'approche psychologique de la personne âgée pour comprendre ses besoins, attentes et difficultés et pouvoir les expliquer à la famille

- Comprendre le ressenti et les réactions de certaines familles :

- les liens avec le parent âgé, la place de chacun, l'histoire familiale
- l'inversion des rôles entre les parents et les enfants
- la perte de l'image idéale du parent

- Le placement en EHPAD(difficulté et culpabilité)

- Savoir accueillir la famille, présenter l'équipe, les lieux, les rassurer, les écouter sans juger, créer un lien de confiance, reconnaître leur rôle, remonter des informations sur des moments agréables vécus par le résident, expliquer tout ce qui est mis en place au sein de l’équipe afin de réconforter, de déculpabiliser. Elargir les informations en dehors du soin ou des problèmes rencontrés.

- L'importance de donner les informations utiles pour comprendre les pathologies rencontrées, et aider les proches à communiquer avec leur parent

- L'importance du recueil d'informations pour la prise en charge personnalisée de leur parent : solliciter les familles après avoir créer le lien de confiance pour affiner les connaissances sur les habitudes et les rituels de son parent.

- L'accompagnement de la famille tout au long du séjour : la place de chacun

- Le soutien de la famille en fin de vie du résidant

- La participation de la famille au projet de vie : ses attentes et sa place

- Comment encourager la famille dans son désir de s'associer aux différents projets (soins, animation….)

- Son rôle lors de l'enquête de satisfaction

- Faciliter les temps et les lieux de rencontre : groupes de paroles, conseil d'établissement, réunions autour de thèmes choisis…

- Comment gérer les situations difficiles : les rapports agressifs, les reproches - comment gérer les conflits? le rôle de soutien du soignant, ses limites

L'implication dans la relation :
- Entre affectivité excessive et froideur du soignant , trouver la juste distance
- Les besoins du soignant et les conséquences de la non réponse à ses besoins
( Epuisement professionnel, " blindage ", conflits, souffrance...)
- Les besoins de la personne soignée et les conséquences de la non réponse à ses besoins
(Résolutions aléatoires du problème de santé, comportements agressifs, non investissement, perte d'espoir, sentiment d'impuissance...)
- Les besoins des familles et les conséquences de la non réponse à leurs besoins

Au travers de situations rapportées :
- Le point sur mes difficultés au quotidien ; repérages des ressources
- Le point sur mes attitudes
- Le point sur mes capacités d'écoute, d'empathie, de congruence, de non jugement, à être présent...;

Méthode pédagogique:

Les participants sont mis en situation de pédagogie active.
Celle-ci s'appuie sur les expérimentations individuelles des stagiaires et sur la dynamique du groupe.
L'objectif d'une telle pédagogie est d'apprendre à changer son regard sur soi et son environnement.
C'est au travers de cette dynamique que chacun des participants va se confronter aux idées et pratiques des autres, prendre conscience, reconnaître, accepter et faire des choix dans ses savoirs.
Ce processus cognitif évolue de façon différente selon chacun ; la formation est un lieu et un espace qui doit favoriser les échanges et accompagner le mieux possible les participants dans leur démarche personnelle d'apprentissage des savoirs. Un contrat en début de session est posé et écrit avec les participants au sujet des règles de la formation. Il favorise ainsi un cadre structurant dans lequel chacun peut s'exprimer
Un livret pédagogique proposé en début de formation permettra aux participants d'être plus présents dans les échanges tout au long de la formation.
Les apports théoriques seront partagés en groupe, sur support papier et tableau blanc.
Ils alterneront avec des moments de réflexion en groupe et sous-groupe, des exercices individuels, des mises en situations à deux et trois, des jeux de rôle

Ces différents modes d'apprentissages permettront à l'ensemble du groupe d'intégrer les apports théoriques et de se confronter à eux-mêmes dans leurs savoirs.

Formateur:

Formateur : Psychologue, IDE et formatrice en gérontologie
Coordonnateur : Dr V Margarot

Durée :

3 Journées